Ravioloni d’automne

Une belle entrée pour les repas de fête sont des pâtes farcies. Pour la préparation de la pâte, on peut se référer à l’article que j’ai commis sur ce site. Ravioloni d’automne (4 personnes) Pâte: 320 g de finot de blé dur 80 g de farine de châtaigne 20 g de bolet secs 2 oeufs

poursuivre la lecture »

Mousse de saumon

Pour alterner avec la mousse de foie ou pour les végétariens qui mangent le poisson, j’adore également la mousse de saumon. Certes, cette mousse comme celle de foie et une bombe calorique, mais il suffit de ne pas en manger des tonnes 2 fois par jour… Mousse de saumon 500 g de pulpe de saumon,

poursuivre la lecture »

Mousse de foie de volaille

J’adore ça. C’est vite fait (sauf pour refroidir le beurre). Par contre, c’est une bombe calorique… Ce qu’il faut est un mixer de table avec des lames qui tournent très rapidement. Mousse de foie 400 g de foie de volaille 400 g beurre thym échalote truffe blanche (facultatif: c’est très cher, c’est bon aussi sans)

poursuivre la lecture »

Gâteau aux pommes

L’automne est la saison des pommes. Il faut oser des variétés inconnues que l’on trouve sur le marché (quitte à les voir disparaître à tout jamais). Il y a des merveilles dans les pommes. En Suisse, de mémoire, ils existent passé 1000 sortes (!) de pommes, dont des raretés et des sortes en voie de

poursuivre la lecture »

La ratatouille ou la pepperonata (en italien)

Ah les légumes de l’été… les parfums, les formes, les couleurs. Soit achetés au marché, soit cultivés soi-même, l’été devrait être déclarée « période de la régénération du corps ». On peut facilement arrêter la consommation de la viande et concentrer toute notre attention aux légumes. Cela a au moins deux avantages: on perd du poids et

poursuivre la lecture »

Le rôti haché, Hackbraten en allemand, polpettone en italien

S’il y a quelque chose que j’aimais gamin, c’était le polpettone, le rôti de viande hachée. Aujourd’hui encore, j’aime beaucoup cette préparation. Mes enfants l’aiment et en redemandent. La base est simple. De la viande de boeuf de deuxième qualité, celle dont on fait justement du haché ou du ragoût, donc bonne marché. De la

poursuivre la lecture »

Pâte à vermicelles de châtaignes

Je ne sais pas si cela existe ailleurs, mais en Suisse on consomme la pâte de châtaignes passé au travers d’un tamis pour en faire des spaghettis ou, justement, des vermicelles. Ce dessert gourmand se consomme de préférence avec des meringues et de la crème fouettée ou double. Purée ou pâte à vermicelles de châtaignes

poursuivre la lecture »

Confiture de châtaignes

Quelle récompense quant on en goûte. Mais quel travail pour éplucher les châtaignes!!! Cette recette on la retrouve un peu partout, elle s’appelle crème de marron (qui sont une châtaigne particulière), marmellata di castagne (au Tessin et en Italie), confiture de châtaignes. p style= »text-align: center; »img src= »http://www.trezzini.net/cuisine/wp-content/DSC05837.jpg » width= »400″ height= »300″ alt= »DSC05837.JPG » //p La châtaigne est un fruit

poursuivre la lecture »

Cuisiner à Cuba (Souvenirs de Cuba III)

Le café Ah, le café cubain. Cultivé dans les forêts pluviales, il a un goût unique. Il est torréfié dans le Calderito, une casserole en fonte utilisée généralement uniquement pour cette opération, sur du charbon de bois. Compay Segundo chante par ailleurs une mélodie sur le calderito qu’il n’arrive pas à trouver, ne se rappelant

poursuivre la lecture »