Salsa di noci (sauce aux noix)

Cette exquise sauce accompagnait les pâtes lors du repas de réveillon 2005. Elle est d’origine de la Ligurie (Gêne). Celle que je présente ici est une variante moderne qui me convient.   Salsa di noci (sauce aux noix)(6 personnes, préparation 20 minutes, cuisson: -) 100 g de cerneaux de noix 10g de pignons 80 g

poursuivre la lecture »

Réveillon 2005

Chance et/ou honneur, le président de la coopérative qui tient à Bischofszell (TG) un restaurant de bonne qualité, « Lion » (tout est fait à partir de produits bio et basé sur la cuisine traditionnelle) m’a invité à préparer le repas de gala du réveillon 2005. Ernst en train de (se) servir un verre. Avec moi, le

poursuivre la lecture »

La fondue au fromage ou plus prosaïquement, la FONDUE

Et oui, la fondue est au fromage ou n’est pas. Les chinoises, bourguignonnes ou autres Baccus (ou Bacchus) s’accostent le nom de fondue jusque parce que l’on utilise un réchaud sur la table pour cuire de la viande (dans du bouillon pour le premier, dans de la graisse de coco pour le deuxième et dans

poursuivre la lecture »

Filet mignon en pâte

L’après Noël traditionnel est fait de restes. et quant ils sont épuisés, j’aime préparer un filet mignon enrobé de pâte brisée.   Filet mignon en pâte aux cornes de l’abondance ou trompettes de la mort(4-6 personnes, préparation 20 minutes, cuisson, env. 50 min) Un joli filet de porc (1/2 kg environ) 100 g de speck

poursuivre la lecture »

Dinde farcie de Noël

Etant enfants, nous attendions avec impatience (après les cadeaux) le repas de Noël et son « must » la dinde farcie. Cette tradition je l’ai faite mienne et aujourd’hui, nos enfants viennent au repas de Noël à condition qu’il y ait la dinde. Mal cuite, la viande de dinde peut devenir sèche et donc immangeable. La préparation

poursuivre la lecture »

Le curry (ou, plus correctement, le mélange à curry)

J’adore la cuisine indienne, même si je n’y ai jamais été*. Les restaurants que j’ai pu visiter lors de plusieurs séjours en Angleterre ont éveillé l’intérêt théorique d’abord et pratique ensuite. Un incontournable de la cuisine indienne est certainement le curry. Bon, je le dis ici encore une fois, mais je crois qu’entre temps tout

poursuivre la lecture »

Ravioloni d’automne

Une belle entrée pour les repas de fête sont des pâtes farcies. Pour la préparation de la pâte, on peut se référer à l’article que j’ai commis sur ce site.   Ravioloni d’automne(4 personnes) Pâte:320 g de finot de blé dur 80 g de farine de châtaigne 20 g de bolet secs 2 oeufs 8

poursuivre la lecture »

Mousse de saumon

Pour alterner avec la mousse de foie ou pour les végétariens qui mangent le poisson, j’adore également la mousse de saumon. Certes, cette mousse comme celle de foie et une bombe calorique, mais il suffit de ne pas en manger des tonnes 2 fois par jour…   Mousse de saumon 500 g de pulpe de

poursuivre la lecture »

Mousse de foie de volaille

J’adore ça. C’est vite fait (sauf pour refroidir le beurre). Par contre, c’est une bombe calorique… Ce qu’il faut est un mixer de table avec des lames qui tournent très rapidement.   Mousse de foie 400 g de foie de volaille 400 g beurre thym échalote truffe blanche (facultatif: c’est très cher! et c’est bon

poursuivre la lecture »