Bienvenus sur
le site de CuisinePublique

Vous y trouverez recettes, anecdotes, avis sur les médias en lien avec la cuisine et le bien manger (films, livres, émissions, …), mais aussi des galleries de photos en lien avec l’alimentation ou juste parce que je trouve qu’elles ont leur place sur ce site.

A propos du Cuisinier

Ciao, je suis Giampiero. Gourmand plus que gourmet depuis toujours, je m’interroge sur composition et secret de la préparation des plats que je goute. Avec le temps, bientôt 40 ans, et l’expérience qui vient avec, j’ai développé mes propres recettes ou des variantes des grands classiques. Ce blog est dédié à mes enfants, pour qu’ils puissent s’inspirer ou tout simplement reproduire les repas qu’ils ont aimé. Mais également à tous ceux qui débutent dans la cuisine et cherchent des recettes gourmandes et de grand-mère.

Le blogue

Salsa di noci (sauce aux noix)

Cette exquise sauce accompagnait les pâtes lors du repas de réveillon 2005. Elle est d’origine de la Ligurie (Gêne). Celle que je présente ici est une variante moderne qui me convient. Salsa di noci (sauce aux noix) (6 personnes, préparation 20 minutes, cuisson: -) 100 g de cerneaux de noix 10g de pignons 80 g de beurre 60 g de parmesan (ev. + 20 g de pecorino romano) 10-20 feuilles de basilic frais 1-2 gousses

poursuivre la lecture >>

Réveillon 2005

Chance et/ou honneur, le président de la coopérative qui tient à Bischofszell (TG) un restaurant de bonne qualité, « Lion » (tout est fait à partir de produits bio et basé sur la cuisine traditionnelle) m’a invité à préparer le repas de gala du réveillon 2005. Ernst en train de (se) servir un verre. Avec moi, le reste de l’équipe était composée d’Ernst (le président ci-dessus), Monika (sa femme) et Edith (une de leurs voisins), tous des

poursuivre la lecture >>

La fondue au fromage ou plus prosaïquement, la FONDUE

Et oui, la fondue est au fromage ou n’est pas. Les chinoises, bourguignonnes ou autres Baccus (ou Bacchus) s’accostent le nom de fondue jusque parce que l’on utilise un réchaud sur la table pour cuire de la viande (dans du bouillon pour le premier, dans de la graisse de coco pour le deuxième et dans un mélange 2:1 de vin blanc (d’où le nom) et de bouillon). Il n’y a dans ces cas rien de

poursuivre la lecture >>

Filet mignon en pâte

L’après Noël traditionnel est fait de restes. et quant ils sont épuisés, j’aime préparer un filet mignon enrobé de pâte brisée. Filet mignon en pâte aux cornes de l’abondance ou trompettes de la mort(4-6 personnes, préparation 20 minutes, cuisson, env. 50 min) Un joli filet de porc (1/2 kg environ) 100 g de speck montagnard ou de lard fumé en tranches fines (prendre une barquette) 150 g de cornes de l’abondance 250 g de pâte

poursuivre la lecture >>

Dinde farcie de Noël

Etant enfants, nous attendions avec impatience (après les cadeaux) le repas de Noël et son « must » la dinde farcie. Cette tradition je l’ai faite mienne et aujourd’hui, nos enfants viennent au repas de Noël à condition qu’il y ait la dinde. Mal cuite, la viande de dinde peut devenir sèche et donc immangeable. La préparation pour un résultat savoureux et réussi est somme toute assez facile. Dinde farcie de Noël (12 personnes, préparation: 1h, cuisson:

poursuivre la lecture >>

Le curry (ou, plus correctement, le mélange à curry)

J’adore la cuisine indienne, même si je n’y ai jamais été. Les restaurants que j’ai pu visiter lors de plusieurs séjours en Angleterre a éveillé l’intérêt théorique d’abord et pratique ensuite. Un incontournable de la cuisine indienne est certainement le curry. Bon, je le dis ici encore une fois, mais je crois qu’entre temps tout le monde le sais: le curry n’est pas une épice, mais un assemblage d’épices. En réalité, il n’existe pas un

poursuivre la lecture >>