Gâteau aux pommes

L’automne est la saison des pommes. Il faut oser des variétés inconnues que l’on trouve sur le marché (quitte à les voir disparaître à tout jamais). Il y a des merveilles dans les pommes. En Suisse, de mémoire, ils existent passé 1000 sortes (!) de pommes, dont des raretés et des sortes en voie de disparition.

Entre les pommes qui se prêtent pour les gâteaux et que l’on trouve facilement dans les marchés d’automne, je citerais la Boskoop et la Jonathan, qui sont acides.

DSC05983.JPG

Gâteau aux pommes
pâte feuilletée pour couvrir la plaque
3-4 pommes (Boskoop dans mon cas)
1 cs de farine
2 cs de sucre
3-4 cs de noisettes ou amandes moulues
2-3 cs de yaourt ou de serré ou des deux
1 oeuf
des épices (facultatif, je varie à chaque fois, cette fois-ci, j’ai mi un clou de girofle et un morceau d’écorce de cannelle que j’écrase dans un mortier)

Le temps de préparation est d’un 1/4 d’heure pour faire le gâteau et puis 40-45 min de cuisson.

Etaler la pâte feuilletée sur un peu de farine. S’aider au départ avec les doigts pour donner la forme. Puis au rouleau. Avant cette opération, allumer le four pour le préchauffer, thermostat à 180 degrés.

DSC05985.JPG DSC05986.JPG

Mettre la pâte dans une forme pour le four (je la couvre avec du papier sulfurisé pour ne pas mettre de la farine ou du beurre dans la plaque). Les puristes découpent les bord de la pâte pour la faire suivre le contour de la plaque. Je trouve cette opération inutile.

DSC05988.JPG

Pour éviter que le fond se soulève lors de la cuisson, je fais quelques ouvertures avec le rubi d’une fourchette. Je couvre le fond avec les noisettes moulues.

DSC05990.JPG DSC05992.JPG

J’enlève le trognon des pommes et les râpe avec une râpe à rösti. C’est plus rapide et économique que la découpe en quartiers et cela permet de distribuer régulièrement les pommes sur la plaque. Bien évidemment je garde la peau, mais on peut peler les pommes.

DSC05993.JPG DSC05995.JPG DSC05997.JPG

Je distribue sur la plaque et enfourne dans le four préchauffé à 180 degrés pendant 20 minutes pour une première cuisson.

DSC05998.JPG DSC05999.JPG DSC06000.JPG

Pendant ce temps, je prépare la couverture: j’unis tous les ingrédients dans un bol et les mélange au fouet. La consistance est celle de la pâte à crêpes.

DSC06002.JPG DSC06003.JPG DSC06004.JPG

Après 20 minutes, je rajoute la couverture et enfourne à nouveau pour 20 minutes supplémentaires toujours à 180 degrés.

DSC06006.JPG DSC06007.JPG DSC06008.JPG

Je vérifie que la couverture est bien brune (quitte à mettre le four sur la position « grill » pendant 1-2 minutes toujours en contrôlant que cela ne brûle pas) et voilà. Je démoule et le gâteau est prêt à être mangé.

DSC06010.JPG DSC06011.JPG

On le savoure de diverses façons. Chaud avec une boule de glace vanille, tiède avec une crème anglaise ou de la crème fouettée ou tout simplement froid avec un bon café ou thé.

DSC06013.JPG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.