Moutarde au vin blanc

La famille de ma grande soeur adore la moutarde. Ils pourraient la manger pour petit déjeuner. Puisque j’en fais (j’ai les appareils qu’il faut), je lui confectionne régulièrement quelques bocaux (qui disparaissent vraiment à la vitesse grand V). Avec le temps, et à fur et à mesure de mes expérimentations sur le thème, ma soeur

poursuivre la lecture »

Ragout de thon (avec ce qu’on a sous la main)

J’ai récemment eu l’opportunité de suivre le dépeçage d’un thon de 190kg. Bien évidemment, il n’existe pas mille façons pour proceder. Le système musculaire d’un poisson est bien plus simple que celui d’un mammifère. Alors, à peu de choses prêts, l’équarrisseur sarde procédera de maniere très similaire à son collègue libyen ou japonais. Mais venons

poursuivre la lecture »

Espadon grillé – spada ai ferri

Au printemps, les chasseurs des mers entrent en Méditerranée attirés par les bancs de sardines. Entre ces majestueux chasseurs, l’espadon, avec son rostre qui lui donne le nom. En mai-juin, on trouve facilement de magnifiques filets sur les étals de marchés à poissons de toute la Méditerranée. Je ne veux pas m’aventurer dans un laïus

poursuivre la lecture »

La capponadda, une délicieuse salade levantine

On a mangé cette salade en entrée chez Luigi Pomata à Cagliari, excellent restaurant au demeurant, avec, à l’arrière de l’immeuble, un bistrot assez secret, moins  « chic » mais pas pour autant moins bon. Les prix y sont également plus interessant et on y croise les gens du lieu. Je ne crois que la salade

poursuivre la lecture »

Tartare de thon rouge

On a la chance de pouvoir profiter d’un hébergement sublime en Sardaigne. On y vient maintenant depuis 8 ans au printemps et en automne (l’été il fait trop chaud à mon goût). Et, justement, au printemps (mi-mai-mi-juin) c’est la période où le thon rouge rentre en Méditerranée à la chasse de harengs et autres proies.

poursuivre la lecture »

Le cake de Noel – Christmas cake

C’est une tradition séculaire chez nos amis les anglais, le gâteux hyper-riche cuit pour les festivités de Noël. Tradition que mon ami Roland respecte à la lettre, produisant d’innombrables gâteaux qu’il offre à parents et amis. Dont moi. Sauf … sauf que l’année passée, pour des motifs de practicité (confinement, on habite à deux extrémité

poursuivre la lecture »

Aubergines à l’huile (melanzane sott’olio)

C’est l’automne, avec ce qui l’accompagne : pluie, vent, froid, mais aussi les couleurs de la saison. Et, pour changer, une prochaine vague (la 5e) d’infections COVID-19 (deux ans déjà). Le masque dans les lieux publics est maintenant un standard (même si j’oublie toujours de vérifier que j’en ai une dans la poche, au point

poursuivre la lecture »

La paella valenciana (augmentée)

 J’ai déjà dit mon amour de la cuisine populaire. Des recettes simples, avec de produits simples, préparées sur un seul foyer, qui ont la propriété de rassasier corps et coeur.  La paella est de ces recettes. Elle semble compliquée à faire, mais en réalité est à la portée de quiconque. Bon, puisque j’adore toute les

poursuivre la lecture »