La ratatouille ou la pepperonata (en italien)

Ah les légumes de l’été… les parfums, les formes, les couleurs. Soit achetés au marché, soit cultivés soi-même, l’été devrait être déclarée « période de la régénération du corps ». On peut facilement arrêter la consommation de la viande et concentrer toute notre attention aux légumes. Cela a au moins deux avantages: on perd du poids et on recharge le corps d’oligo-éléments, vitamines et autres acides aminés rares qui vont nous préparer aux mois plus sombres et moins riches en légumes frais (de la porte à côté, je suis un adversaire sans merci des fraises en hiver, mais je traiterais cet aspect dans un autre post) de l’année.

La ratatouille est typiquement un plat « intuitif », où il ne faut pas travailler avec des proportions, mais avec ce que l’on aura ramassé au jardin ou acheté au maraîcher de la région (de préférence bio) au marché ou chez lui.

 

Voici la recette du moment :

Ratatouille « intuitive »
préparation: 20minutes ; cuisson ; 15 minutes

quelques oignons et/ou échalotes
5-10 gousses d’ail
1-2 aubergines moyennes
1-2 poivrons (de toutes sorte, dans mon cas une sorte hongroise appelée zegadiner et des « cigarettes de Bergamo » une sorte d’origine italienne, mais on peut « renforcer » avec des piments)
1-2 courgettes (les toutes jeunes sont évidemment les meilleures)
5-6 tomates mûres (n’importe quelle sorte, ici l s’agit de San Marzano)
sel
poivre
épices fraîches (origan, thym, persil, …)
Huile d’olive

On commence par porter à ébullition une casserole d’eau où l’on plonge les tomates quelques secondes avant de les peler. On réserve.

rata_02

On découpe grossièrement les oignons et/ou échalotes et l’ail. On fait revenir doucement dans une belle rasade d’huile d’olive.

rata_03

On procède à la découpe des légumes, en commençant pas les aubergines, que l’on rajoute aux oignons/ail et qu’on laisse s’imprégner des parfums en augmentant la température de la plaque.

rata_04

On poursuit avec les poivrons qu’on rajoute, 

rata_05

puis les courgettes

rata_06

et, finalement, les tomates.

rata_07

Dernière opération: saler, poivrer, aromatiser avec les herbes fraîches. Porter à ébullition. Je laisse mijoter quelques minutes à couvert, puis j’éteins la plaque et laisse faire la chaleur résiduelle. Les légumes sont ainsi tendre mais gardent leur forme. 

Cette préparation se laisse réchauffer facilement, même qu’elle s’améliore avec le temps. On peut donc sans crainte en faire une grande quantité.

rata_09

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.