Confiture de tomates vertes

L’automne approche à grands pas, le potager commence à répondre à ce changement. Les tomates commencent à faire la gueule (sauf celles que j’ai planté le long d’un mur exposé au sud qui crée une sorte de micro climat). Et pourtant, il y en a encore pas mal sur la tige, mais elles sont vertes ou juste en train de prendre le virage de la maturation. 

C’est le moment que reproduire une confiture que ferait ma grande-mère maternelle, Johanna. Mais une confiture de tomates? Bon, techniquement, la tomate est avant tout un fruit, même si n l’associe au salé puisque elle est consommée en sauce. Et en plus, au temps de grand-mère, notamment durant la période de la deuxième guerre et aux années qui ont suivi, on ne jetait rien. Les tomates « d’automne » qui risquait de ne plus murir, mais qui portaient en elles le soleil de l’été et plein de bons parfums, étaient conservées par exemple sous la forme d’une confiture.

La recette n’est pas bien difficile, il faut des tomates vertes qui sont juste en train de tourner et du sucre… c’est une confiture après tout…

Confiture de tomates vertes
pré-préparation: 24h, préparation : 30 min

1.250 kg de tomates (pour avoir un kg de pulpe)
700g sucre
jus d’un citron
2-3 cl de grappa (c’est complètement facultatif, un autre alcool ira bien également, notamment le rhum pour rappeler l’origine latino-américaine de la tomate)
1/2 cc de pectine

Premier pas, est de écorcher et épépiner les tomates. Rien de bien difficile, quoique la manipulation avec des tomates non mûres est plus fastidieuse que si fait avec des tomates mûres. Porter à ébullition one casserole d’eau. Pendant ce temps, entailler la peau des tomates. Les plonger dans l’eau presque à ébullition et l’y laisser pendant 2-3 minutes (il faut 15 secondes avec le pendant mûr).

conf_tomates_02

Les poser sur l’espace de travail et poursuivre jusque épuisement des fruits.

Peler en s’aidant d’un petit couteau de cuisine (de temps en temps il faut grater un peu)

Couper longitudinalement et enlever les pépins qui sont âpres. Couper en dès et mettre dans une bassine ou une casserole d’acier.

conf_tomates_05

Moi, je pose les pépins dans une passoire et récupérer l’eau pour ne rien perdre.

Peser 400gr de sucre et le mélanger aux tomates.

conf_tomates_08

Laisser tirer l’eau pendant 24heures.

conf_tomates_09

Presser le citron et le rajouter. Peser le reste du sucre (300gr) et y mélanger une demie cuillère à café de pectine (c’est facilement repérable dans les supermarchés) et mélanger rajouter ce mélange aux fruits.

conf_tomates_10

Mettre la bassine sur votre source de chaleur (moi j’utilise un bruleur fabriqué en Espagne et prévu pour la Paella qui est juste parfait) et porter à ébullition. Bien brasser pendant 15-20 minutes.

conf_tomates_11

Bien évidemment, j’ai déjà préparé les pots en les lavant et les stérilisant à la vapeur dans ma casserole à pression pendant 5 minutes. Avec un mixer plongeur, réduire en une pâte grossière les tomates.

conf_tomates_12

Tester la consistance de la confiture en laissant tomber quelques goutes sur une assiette froide. Si la consistance vous convient, rajouter l’alcool choisi (ou pas), porter à ébullition et remplis les pots (j’utilise un entonnoir avec une grosse ouverture, cela évite de saloper les bords des pots et d’avoir de possibles problèmes de contamination plus tard).

conf_tomates_13

Et voilà le travail. Je suis parti de 1.25kg de fruits, ce qui me donne 3 pots et demi (le demi est déjà au frigo et va être gouté sous peu). On peut bien évidemment utiliser des multiples de la recette si on veut augmenter les quantités. Néanmoins, je ne recommande pas de dépasser les deux kg à la fois.

conf_tomates_14

Et, maintenant, faut tout nettoyer et ranger. Cela fait partie de la cuisine (même si ce n’est pas la partie la plus excitante)… et ma femme n’est pas là, zut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.