Cordon bleue de suprême de volaille à l’Etivaz

Qui n’aime pas cette recette? Et bien, ces jours. il faut un peu faire avec ce qui reste. En effet en ces temps de mouvement restreint à cause de la pandémie du Coronavirus, pour éviter les queues devant les magasins aux heures de pointe, je choisis les heures « creuses », soit entre 12h30 et 13h30. Avantage : peu de monde ; désavantage : on peut cacher ce qui reste sur les étals. 

D’ailleurs, je me suis posé plusieurs fois la question, notamment (spécialement?) devant le présentoir du lait : j’achète toutes les semaines 3 litres de lait pasteurisé bio partiellement dégraissé. Et j’ai toujours été devant le présentoir plein de briques de lait. Aujourd’hui, le présentoir est vide à chaque jour de la semaine, quand je passe au magasin pour le lait. Et ma réflexion est la suivante : est-ce que les vaches ont décidé de moins produire du lait pour expliquer ces vides? Quelle chance que, généralement, je trouve quand même un peu de lait (je crois que j’ai fait le tour de tous les laits -de mammifères- proposés : pasteurisé, UHT, ultrafiltré, écrémé ou pas, en brique d’un litre ou 1/2 litre, bio ou pas. Finalement, le lait est le lait…

Et bien, l’autre jour, passant devant les présentoirs à viande (je suis omnivore, même si notre consommation en viande se réduit à env. 100g par personne par 15 jours), mon oeil a été attiré par un emballage avec des suprême de volaille avec une couleur jaune-orange d’un animal qui a reçu du maïs dans ses rations alimentaires (ou des carotènes mélangé à d’autres types d’aliments). J’ai pense que ma petite Ruth aurait mangé un peu de poulet (dans la négative, j’airais pu congelé la viande), j’ai donc acheté la confection.

Et bien, Ruth était contente de manger un morceau de viande. La question suivante était donc : comment s’apprêter. J’ai vite pensé à des cordon-bleue (elle adore). Et la réponse ENTHOUSIASTE ne s’est pas fait attendre : « oh, oui! ».

Actuellement, nous nous nourrissons avec des salades, un morceau de pain et du fromage. Donc, j’ai tour ce qu’il me faut pour la préparation. 

Cordon bleue de suprême de volaille à l’Etivaz
Preparation cordon-bleue : 30 min ; cuisson : 10 minutes à la poêle + 10 minutes au four (180°C)

2 suprêmes de poulet (la poitrine)
1 oeuf
2 CS de farine
4-5 CS de panure (maison)
sel, poivre
2 x 50-80 gr de fromage (de l’Etivaz dans mon cas)
2CS huile, 20 gr de beurre (pour dorer la panure

cordon_bleue_etivaz_02

Ouvrir « à livre » les suprêmes. Ce n’est pas bien difficile : il faut un couteau qui coupe (!). Apuyer la lame sur le coté à entailler en posant à plat la deuxième main sur la viande et s’aider ainsi à inciser la viande en veillant à ne pas la trancher complètement. Ouvrir les deux moitiés. 

cordon_bleue_etivaz_03

Poser la viande sur de la feuille … et la couvrir avec la même. 

cordon_bleue_etivaz_04

Battre la viande (sans forcer) avec un rouleau à pâte pour l’égaliser en épaisseur et augmenter la surface.

cordon_bleue_etivaz_05

Réserver.

cordon_bleue_etivaz_06

Couper le fromage en bloc d’env. 80 gr (ma tranche était fine. J’ai donc préparé deux morceaux par tranche de viande). Saler et poivrer la viande et poser sur une moitié le fromage. 

cordon_bleue_etivaz_07

Rabattre la viande sur le fromage pour le renfermer. Saler et poivre l’extérieur. 

cordon_bleue_etivaz_09

Dans trois assiettes creuse, mettre la farine, l’oeuf (que l’on battra rapidement avec une fourchette) et la panure (pour la maune, suffit de mettre du pain sec dans un blender et hacher jusqu’à la granulation recherchée). 

cordon_bleue_etivaz_10

Fariner les tranches de viande (procéder une à une) 

cordon_bleue_etivaz_11

puis les napper dans l’oeuf battu 

 cordon_bleue_etivaz_12

et finalement dans la panure.

On peut préparer les tranches à l’avance et le réserver au frigo jusqu’à leur utilisation. 

Cuisson viande : 

Allumer le four à 180°C, chaleur haut et bas. 

cordon_bleue_etivaz_13

Dans une poêle, mettre 2 CS d’huile et un noix de beurre (20-30 gr).

cordon_bleue_etivaz_14

Laisser chauffer (je recommande de laisser la plaque sur 7/10), puis quand le beurre est fondu et chante dans l’huile poser les tranches de viande dans la poêle. 

cordon_bleue_etivaz_15

Cuire environ 5-7 minutes par côté, soit jusqu’à ce que la panure est bien dorée.

cordon_bleue_etivaz_16

Finir au four (la poele à frire résiste sans problèmes à un séjour au four) pendant 10 minutes.

cordon_bleue_etivaz_17

Reste qu’à servir avec une pomme salage de saison (chou rouge, carottes et fenouils en trois sauces différentes) 

cordon_bleue_etivaz_18

Bon appétit!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.