Gâteau aux carottes

Excellent pour les personnes intolérantes au lactose, ce gâteau se prépare sans beurre ni crème ni lait. Il est simple mais demande comme toute pâtisserie, de la concentration et passablement de précision dans les quantités, même si on reste dans le domaine de la cuisine familiale.

Je tiens la recette d’un tout vieux livre de cuisine ménagère (Berner Kochbuch) de 1961 (j’avais juste 4 ans).

Gâteau de carotte
Préparation: 45 minutes, Cuisson : 140°C, 90-100 minutes

6 oeufs
250 g sucre
1 citron (non traité)
1 prise de sel
300 g d’amandes moulues
300 gr de carottes
80 g de farine
1/2 paquet de poudre à lever

Séparer les jaunes et les blancs des oeufs.

gat_carottes_2

Mettre les jaunes dans un bol, avec le sucre et le zeste du citron (qu’on aura préalablement bien rincé sous l’eau chaude). Travailler vigoureusement au fouet jusqu’à obtention d’une masse lisse (env. 10 minutes).

gat_carottes_3

Le plus simple est dans un robot de cuisine avec l’outil « fouet ».

gat_carottes_5

Préchauffer le four à 140°C (température haute + basse), sans circulation d’air.

Peler et râper les carottes. Le poids final devra être de 300 gr.

gat_carottes_6

Petite astuce: râper les carottes sur une râpe moyenne dans le sens de la longueur: cela donnera plus de stabilité à la tarte et un meilleure sensation en bouche.

Réunir dans la bassine des oeufs, la farine (tamisée), la poudre à lever, les amendes moulues, le sel, le jus du citron et les carottes. Bien amalgamer avec l’outil pour les gâteaux (batteur).

gat_carottes_9

Chemiser une forme ronde. Je préfère le faire avec du papier four(les parois je les tiens en forme avec un peu de beurre. On peut travailler « à l’ancienne » en chemisant le moule avec du beurre et une CS d’amendes moulues.

gat_carottes_3

Dans un cul de poule en cuivre, battre les blancs à neige bien dense.Dans d’autre type de récipients, rajouter quelques cristaux de sel pour aider la neige se faire. Les outils en cuivre ont l’avantage de ne pas nécessiter de sel, l’oxyde de cuivre qui se forme en tout cas par oxydation à la surface est suffisante à stabiliser les protéines.

gat_carottes_9

Rajouter un tiers des blancs en neige à la masse du gâteau et incorporer avec une spatule en brassant du bas vers le haut.

gat_carottes_10

Une fois la masse dispersée, rajouter le reste des blancs. Il vont cette fois-ci se disperser rapidement.

gat_carottes11

Mettre la masse dans le moule chemisé et enfourner à 140°C pendant 90-100 minutes.

gat_carottes_12

Décorer selon goût, par exemple, avec 150 g de sucre voile et une CS de jus de citron, former une masse que l’on disperse sur le gâteau refroidi.

gat_carottes_13

Un vrai délice. Bon appétit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.