Moules-frites

Plat de référence dans le nord et typiquement de la belgique, les « moules-frites » sont une sorte d’institution. Préparé relativement rapidement, le met demande une bonne organisation, les moules étant prête en un rien de temps, les frites demandant une plus longue préparation. Pour ce repas, il convient en plus avoir une friteuse.

Evidemment, les frites maison sont à préférer, mais on peut également recourir à des frites congelées qui ont l’avantage d’être déjà partiellement cuites.

Moules (4 personnes)
Préparation : 10 min, cuisson 5 min

2-3 l de moules (préférer les petites Bouchot)
5 dl vin blanc sec
3-4 oignons
3-4 échalotes
2-3 branches de céleri
1-2 gousses d’ail
1 bouquet de persil plat
50 g beurre
Thym, poivre, 1-2 feuilles de laurier

Couper oignon, échalotes et céleri et petits dès. Peler la gousse d’ail et l’écraser.

moule_frites_2

Dans une grande casserole, mettre le beurre à fondre. Rajouter les oignons, échalotes, céleri ail et faire revenir sans laisser brunir.

Verser les moules qui auront été préalablement débarrassées des barbes et nettoyées. (Suivant leur provenance, on peut les égorger dasn de l’eau fraiche ev. salée pendant 30 min. Les réserver dans un seau avec un poids dessus). Mettre le laurier et une demie cc de thym et le persil haché grossièrement. Tourner les moules dans la casserole avec une cuillère en bois. Verser le vin blanc et laisser partir le bouillon à couvert.

Laisser cuire quelques minutes en tournant les moules.

Servir aussitôt avec les frites. Attention, il reste de l’alcool dans la soupes des moules qui est très bonne à consommer.

moule_frites_3

* * *

moule_frites_4

Frites
Préparation: 20 min, cuisson: 20 min

1 kg de pommes de terre de type Bintje (farineuses) huile de friture sel

Peler les pommes de terre et les lave. Les détailler en parallélépipèdes à base carrée d’environ 1,5 cm de côté (en d’autres termes, en grosses frites).

moule_frites_6

Les laver à nouveau et bien les sécher dans un tissu propre.

moule_frites_7

Les faire cuire une première fois dans l’huile chauffée à 150°C (blanchir), pendant 7 à 8 minutes. Il ne faut pas surcharger la friteuse, quitte à perdre trop de chaleur: pour 1 kg de pommes de terre, cuire 1/3 des frites à la fois.

moule_frites_8

Réserver les frites, le temps de prendre l’apéro ou de préparer le reste du repas.

Au moment de rajouter le vin sur les moules, cuire les frites une seconde fois dans l’huile chauffée à 190°C pendant environ 3 mn (elles doivent être croustillantes sans être dures).

moule_frites_9

Servir les frites aussitôt, accompagnées d’une salière: je déconseille de les saler à l’avance, car, d’une part, les frites ramollissent alors, et d’autre part, on a tendance à trop saler, ce qui n’est pas très sain. De cette manière, chacun sale comme il veut.

Note: traditionnellement, les frituriers belges utilisent du blanc de bœuf (le pendant du saindoux du port), parfois additionné de graisse de porc ou de mouton, ce qui donne leur goût particulier aux « frites de friture ». Pour ma part (et aussi parce que c’est assez difficile de trouver du blanc de boeuf) et par commodité, je préfère l’huile, de friture. Comme alternative, on peut utiliserde la graisse de coco, utilisée (en principe), pour préparer la fondue bourguignonne.

moule_frites_10

Bon appétit.

moule_frites_11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.