Une modeste mais toujours bonne salade de carottes

Je ne pense pas que cette recette ait été publiée des milliers de fois. Au fond, est-ce qu’il faut expliquer comment préparer une salade de carottes? Probablement pas, mais avec les journées de confinement du à la crise du Coronavirus, je me dis « pourquoi pas ». 

Je pense que la carottes, qui produit passablement de sucre, se marie à la perfection avec des odeurs exotiques, tels la limette, le gingembre et la moutarde. 

Avec les carottes, qui ne manquent jamais dans mon garde-manger, j’ai toujours une racine de gingembre (elle se garde très bien), mais aussi des jus de citrons (verts et jaunes).

Salade de carottes
Preparation : 10 minutes, pour 4-6 personnes

4-5 belles carottes (oranges, jaunes, rouges, violettes ou une combinaison – attention, la rouge déteint rapidement) 
un petit morceau de gingembre frais (de la taille de demi pouce)
1-2 CS de jus de limette ou citron vert (ou de citron jaune si les autres ne sont pas disponibles)
1 CS huile de graines de moutarde (mais tout huile de bonne qualité fait l’affaire)

 salade_carottes_02

Première opération : peler les carottes. Pour ce faire, couper les bouts, puis enlever la peau avec un couteau économique ou à éplucher.  

salade_carottes_03

On me dira: « oui, mais je n’ai pas de râpe idoine ». Qu’à cela ne tienne : chez tout helvète qui se respecte, même chez les romands, il y a toujours une râpe à Rösti (faudra que je parle une fois de cette spécialité, qui, comme la cuisine au beurre et celle à l’huile, marque une frontière culinaire, mais aussi culturelle entre les suisses). 

salade_carottes_04

Pour avoir des morceaux d’une certaine taille, tenir la carotte inclinée et râper d’un long mouvement, sans trop peser. C’est pas bien dur. Moi, je ne vais pas faire le difficile, et râpe directement sur le plan de travail propre. 

salade_carottes_05

Prochaine étape: râper le morceau de gingembre préalablement décortiqué avec le dos d’un couteau de cuisine. En décortiquant, on définit ce dont on a besoins et on râpe la racine nue. Évidemment, j’ai une râpe de type Microplane. Elle sont très coupantes et parfaire pour le gingembre. Mais une râpe à fromage fera l’affaire. 

§salade_carottes_06

Une bonne pincée de sel sur les carottes râpées, le gingembre, le jus de limette ou citron vert et l’huile. Bien amalgamer sur le plan de travail.

salade_carottes_07

Récupérer dans un plat de service, ou si préparé à l’avance, dans un récipient à fermeture hermétique. Et les jeux sont fait… c’est sain, ça remplit, ça fait travailler les intestin. Juste l’idéal pour avoir quelque chose de très gouteux sur la langue et prendre soins de soi durant cette période de confinement ou la tentation de la porte du frigo est toujours présente. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.