Gnocchi de potimarron

Ouuh la honte. Je retrouve de plus en plus de photos de mets que j’ai documenté. Et jamais publié. En 2008 (!), j’avais par exemple photographié les étapes de la préparation des gnocchi à la courge, ou dans le cas précis, au potimarron.

C’est un peu long à préparer, mais, si on en fait, on peut/doit en produire en surnombre et conserver par congélation le surplus.

Gnocchi de courge/potimarron
réparation : 2h – cuisson : 2 min

1kg de patates farineuses (agria, bintje, désirée, …)
1kg de potimarron ou courge
2 oeufs
500-600g farine
sel
poivre, noix muscat (facultatif)

Vider les potimarrons de leurs pépins et les couper en quartiers (pas comme sur la photo! la chair sèche moins bien). et les cuire au four préchauffé à 180ºC pendant 40 minutes.

gnocchi_2

Pendant ce temps, j’ai préparé les patates en robe des champs dans la marmite à vapeur sur un fil d’eau pendant 15 minutes (2 taquets, 1.2bar)

gnocchi_3

Peler les patates encore chaudes et passer dans un passe-vite avec une maille moyenne.

gnocchi_4

Récupérer la chair du potimarron et passer au passe-vite. Si la chair reste trop humide, la laisser égoutter pendant 30minutes dans un chinois.

gnocchi_5

regrouper les ingrédients (patates, potimarron, farine, oeufs entiers, sel et les éventuelles épices dans un bol et amalgamer à la cuillère à bois.

gnocchi_6

Poser la masse qui doit résulter assez sèche au toucher sur la table farinée t faire des saucissons.

gnocchi_7

couper en de cylindre d’env. 2 cm qu’on laisse reposer sur un canevas propre jusqu’à la cuisson. Je pose en soutien la grille du four de manière à pouvoir déplacer les gnocchi ev. les mettre dans le congélateur jusqu’à ce qu’il soit durs pour ensuite les mettre dans un taperware ou un sac de plastique pour la conservation.

gnocchi_8

La cuisson est hyper rapide. Poser délicatement les gnocchi par petites portions dans une casserole d’eau salée bouillante. Dès qu’ils montent é la surface, les récupérer avec une écumoire.

Adore manger ces gnocchi avec un accompagnement simple, huile d’olive extra vierge/ail et sauge qu’on aura infusé à chaud et rapidement dans une casserole. Servir avec un bon parmesan ou grana râpé.

gnocchi_9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.