Les soupes, une redécouverte?

La soupe a donné son nom à un des répas principaux de la journée: le souper. Mes observations me font dire que ce met a passablement disparu de nos tables pour faire place à du « convenience food » comme disent avec une certaine élégance les anglophones, soit un aliment industriel comme il convient de le traduire

poursuivre la lecture »

Soupe d’orge II

Au travail, nous avons initié un nouveau rituel, qui consiste à régulièrement manger ensemble à midi. Rien de spécial jusque là sauf que l’idée est de manger ensemble une soupe (bien sûr en hiver). Comme j’adore travailler en cuisine, je me suis proposé jusque là de prendre en charge la préparation de la soupe, les

poursuivre la lecture »

Ratafià ou nocino, le vin aux noix tessinois

On va souvent dans d’autres pays pour le dépaysement, pour connaitre d’autres cultures. Et l’art de la table fait partie intégrante d’une région et une culture. Pour ma part, en tant que gourmand impénitent c’est ce qui me passionne quand je suis ailleurs. En tant que tessinois de souche, je défends nos quelques spécialités comme

poursuivre la lecture »

Le kimchi, le a et le o de la cuisine coréenne

Toutes les cuisines me passionnent. Tous les goûts et orientations de goût sont un plaisir que l’on renouvelle quand on découvre une autre manière d’apprêter des mets. Les racines de la Corée moderne (des Corées?) peuvent être trouvée à 23 siècle avant notre ère. Une histoire faite de moments très différents mais avec une constante

poursuivre la lecture »

Bouquet garni

Tout simple, j’ai longtemps cru que le bouquet garni était une combinaison standardisée d’épices. Ce n’est pas le cas: le bouquet tient son nom du fait qu’il est fagoté comme un bouquet. Par contre, il se compose d’épices fraiches en branches (persil, sauge, romarin, thym, menthe, origan, cannelle, …) qu’on aura retenues pour aromatiser un

poursuivre la lecture »

Dessalage de la morue (bacalhau)

IMG_2797.JPG Dessalage de la morue salée (bacalhau) Préparation : 48 heures Une moitié d’un bacalhau salée Faire trancher le poisson par le poissonnier, c’est plus facile à manipuler. … Puisque s’est un processus assez long (48 heures), les familles qui utilisent la morue salée dans leur cuisine (italiens, espagnols, portugais, …) on pris l’habitude de dessaler plus que ce dont ils ont besoin dans l’immédiat, le reste il le conservent au congélateur.

poursuivre la lecture »

Salade de patate et Morue (bacalhau)

Dans la série des recette de cuisine portugaise, une salade de patate avec la morue. Fraiche et idéale pour les journée chaudes d’été, cette salade se fait rapidement, même si le dessalage de la morue demande du temps. Salade de patates et morue bacalhau 6 personnes; préparation: 15 min, cuisson 45 min 1 kg de

poursuivre la lecture »

Croquettes de morue – Pastéis de bacalhau

La cuisine portugaise est très unique, avec des saveurs qui lui appartiennent. Celle que j’ai pu goûter n’est ni prétentieuse ni sophistiquée: c’est une cuisine plutôt pauvre faite de produit que l’on trouve facilement et, surtout, bon marché. Pâte de poule, crête de coq, coeur, j’en passe et des meilleurs. Tout ce que j’aime dans

poursuivre la lecture »

Gâteau aux carottes

Excellent pour les personnes intolérantes au lactose, ce gâteau se prépare sans beurre ni crème ni lait. Il est simple mais demande comme toute pâtisserie, de la concentration et passablement de précision dans les quantités, même si on reste dans le domaine de la cuisine familiale. Je tiens la recette d’un tout vieux livre de

poursuivre la lecture »